Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 16:57

 

Pourquoi le jour ressemble à la nuit ?

Les promesses de l’aube s’éteignent dans mes mains

Quand je ferme les yeux aujourd’hui

Je ne peux plus regarder vers demain

 

J’ai dit tout ce que j’avais à dire

La poésie s’agite

J’ai noté ce que je ne pouvais dire

La poésie hésite

J’ai pleuré tout ce je n’ai pu fuir

La poésie s’irrite

J’ai écrit tout ce qui peut me nuire

La poésie me quitte

 

Pourquoi ce jour ressemble à la fin ?

La nuit consume mes chairs et mes os

Mon cerveau confond hier et demain

La folie me sent sombrer dans ses eaux

 

J’ai noté tout ce que j’avais à dire

La poésie s’agite

J’ai dit ce que je ne pouvais dire

La poésie hésite

J’ai écrit tout ce que je veux fuir

La poésie s’irrite

J’ai aimé ce que je veux détruire

La poésie me quitte

 

Ferme ta gueule !

Laisse-moi seule !

Le jour peut bien ressembler à la nuit

Quand dans ses yeux je ne lis plus que l’ennui !

 

 

© Seshet Noun

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Seshet Noun - dans SENTES INTERIEURES
commenter cet article

commentaires

Mohamed Sellam 20/02/2010 19:26


Bonjour:
Etiez-vous vraiment triste à ce point?
C'est difficile de le croire,car je ne conçois pas que dans notre monde moderne puisse avoir sur terre  un être humain aussi mortellement triste que vous.
Epargnez-vous davantage de peine et plongez -vous dans cet océan d'amour que la vie vous offre sans lésinerie.L'amour vous ouvvre les bras,jetez-vous y sans réticence:c'est votre seul salut.
CordialemenDr . Mohamed Sellam 0021 696068585


Seshet Noun 14/03/2010 23:10



Est-ce si dur de croire que la tristesse (eh oui, la tristesse, car elle se moque pas mal de l'époque... moderne ou pas, le malheur se fout du temps et frappe à nos portes !) puisse nous emporter
au plus profond des abysses ? Il faut parfois toucher le fond pour mieux remonter vers l'Amour qui nous tend la main... Ah ! L'amour... Je m'y noie chaque jour !



Hibou Myope 05/02/2010 18:26



Pourquoi le jour ressemble à l’ennui ?


Façonner des tristesses


Au bord des larmes


Comme aiguiser des sécheresses


Au revers d’une idée noire.



Pourquoi le jour ressemble à la nuit ?


Quand tout sombre et bascule


Navire, naufrage, englouti.


Bousculés, les mots


Quand le désordre arrive.


Chaos des pensées
Dans la pierre des yeux.


 


Pourquoi le jour ressemble à la nuit ?


Dessinés, des chats gris,


Sur le miroir des pensées


Rôdent près des chaleurs déçues.


Ondoyants corps souples


Agates vertes sous le front,


Sont déjà des lueurs et des espoirs.


 


Pourquoi le jour ressemble à la nuit ?


Pour que le rêve fasse plisser les montagnes


Des enivrantes mélancolies.


Pour embarquer, discrets, sans bruit,


Sur la nef des espérances.


Pour que du dialogue des corps souples


Se réveillent les mille feux.


Pour admirer dans l’œil


La gaîté comme la lune dans l’onde.


 



Seshet Noun 06/02/2010 00:27



Touchée...
Merci pour ce magnifique poème qui répond si bien au mien. Merci pour ces lueurs d'espoir que tu décris si bien... Je souhaiterais voir sourire la lune dans l'onde ... Merci Hibou Myope, tu me réchauffe le coeur !



Ondine 01/02/2010 15:00


Ton poème est beau et émouvant comme un cri de détresse...mais l'espoir reviendra bientôt éclairer ta nuit!
Merci Seshet
Bisou
Ondine


Seshet Noun 01/02/2010 23:43



Un cri, oui... Car tout commence toujours par un cri...



Michel 31/01/2010 14:10


Ah ben zut alors ! ça n'a pas l'air d'aller très fort, toi...


Seshet Noun 31/01/2010 18:51



... Ben... Euh... Si... Super...... Oups :




Michel 30/01/2010 21:44


Le jour n'est pas loin lorsque pointent les rais d'un soleil d'écriture entre les haillons des volets de nos nocturnes entêtants


Seshet Noun 31/01/2010 13:45



Oooh ! Comme c'est joliment dit ! Malheureusement, ce soleil darde ailleurs... Jen'en reçois que les ombres...



Bon dimanche, Michel.


Bises,


Seshet



Chaos D'écritures

  • : Chaos d'écritures
  • Chaos d'écritures
  • : "Ici commence le temps de l'anarchie universelle, de la liberté ; l'état naturel de la nature, le temps antérieur au monde." (Novalis) Née du chaos primordial de la création, dans un océan d'écriture, je laisse des traces d'encre, des mots, des lignes chaotiques sur tout ce que je touche... En éternelle dilettante ! ©Seshet Noun Tous droits réservés.
  • Contact