Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 11:46

 

Tel un soleil d’hiver

Qui brille dans un ciel gris clair

J’effleure ta peau de mes baisers

Sans jamais parvenir à te réchauffer

 

Tel un soleil d’hiver

Me couchant dans la mer

Je brûle et me consume dans les vagues

Devant tes yeux qui divaguent

 

Tel un soleil d’hiver

De mes rayons je t’étreins

Puis dans l’ombre de tes chimères

Doucement je sombre et m’éteins

 

 

Seshet

Repost 0
Published by Seshet Noun - dans SENTES INTERIEURES
commenter cet article
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 14:28

 

Chaque jour ton absence

Vide ma vie

Et mon cœur flétri

S’enferme dans le silence

 

Mais ces voix dans le vent

Murmures d’autres corps

Et ces voies dans le temps

Croisent l’amour et la mort

 

L’écho de ton oubli

Attise mes démences

Me laissant sans défense

Face à ma jalousie

 

Les voix dans le vent

Ont brisé mon décor

Mais ces voies dans le temps

Je les emprunterai encore

 

 

© Seshet Noun

Repost 0
Published by Seshet Noun - dans SENTES INTERIEURES
commenter cet article
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 16:57

 

Pourquoi le jour ressemble à la nuit ?

Les promesses de l’aube s’éteignent dans mes mains

Quand je ferme les yeux aujourd’hui

Je ne peux plus regarder vers demain

 

J’ai dit tout ce que j’avais à dire

La poésie s’agite

J’ai noté ce que je ne pouvais dire

La poésie hésite

J’ai pleuré tout ce je n’ai pu fuir

La poésie s’irrite

J’ai écrit tout ce qui peut me nuire

La poésie me quitte

 

Pourquoi ce jour ressemble à la fin ?

La nuit consume mes chairs et mes os

Mon cerveau confond hier et demain

La folie me sent sombrer dans ses eaux

 

J’ai noté tout ce que j’avais à dire

La poésie s’agite

J’ai dit ce que je ne pouvais dire

La poésie hésite

J’ai écrit tout ce que je veux fuir

La poésie s’irrite

J’ai aimé ce que je veux détruire

La poésie me quitte

 

Ferme ta gueule !

Laisse-moi seule !

Le jour peut bien ressembler à la nuit

Quand dans ses yeux je ne lis plus que l’ennui !

 

 

© Seshet Noun

 

Repost 0
Published by Seshet Noun - dans SENTES INTERIEURES
commenter cet article
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 16:29

 

Comme le silence s’épanche

Dans la tristesse de nos pages blanches

Doucement je flanche

 

Comme le silence s’enfuit

De nos musicales notes de pluie

Sûrement je m’ennuie

 

Comme le silence se réfugie

Dans notre quotidienne cacophonie

Irrémédiablement je sombre dans la folie

 

Comme le silence nous envahit

Ce silence qui ressemble à la nuit

Quand sur le vide je me penche.

 

 

© Seshet Noun

Repost 0
Published by Seshet Noun - dans SENTES INTERIEURES
commenter cet article
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 11:52


Visiter nos tombes-mémoires

Dans la lumière sombre d'un soir

Visiter nos tombes-mémoires

Suivre l'ombre luciole du désespoir

 

Et dans l'éclat de nos obscures étincelles

Brûler nos rêves rebelles...

 

 


© Seshet Noun

Repost 0
Published by Seshet Noun - dans SENTES INTERIEURES
commenter cet article
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 02:33

 

 

 

Je suis le jour qui dort toujours

Je suis la nuit qui mort le jour

Je suis le monde qui s'ombre

Je suis l'immonde vie sombre

 

Je suis l'ombre de mes envies

Je suis l’ombre que je fuis

Je suis la Nuit...

 

 

 

© Seshet Noun

 

Repost 0
Published by Seshet Noun - dans SENTES INTERIEURES
commenter cet article
20 août 2009 4 20 /08 /août /2009 16:03


Le cri réalisa

Qu’il était prisonnier

Des meurtrissures de l’âme.






© Seshet Noun

Repost 0
Published by Seshet Noun - dans SENTES INTERIEURES
commenter cet article
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 08:53


Je suis une coquille
                                    ... Cassée !
Vide de sentiment
Vide d'émotion
Vide d'écriture
Tâche d'encre en pleine feuille blanche
Substances échappées

          Pourtant j'aimerais tant...

Je suis une coquille
                                    Pff... Platitude !
Et nul désert fumant le soleil
Et nul désert fumant le gel
Et nul désert jaune
Au milieu d'un désert blanc
Ne saurait décrire ma solitude

          Pourtant j'aimerais tant
          Pourtant je voudrais tant
          Retrouver mon unité
          Et me noyer dedans...



 

 

 

© Seshet Noun


Repost 0
Published by Seshet Noun - dans SENTES INTERIEURES
commenter cet article
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 08:27

 

 

je voudrais juste disparaître

comme ça silencieusement

m'estomper m'effacer doucement

et ne jamais renaître

du voile éthéré de l'être

à l'absolu néant

 

 

©Seshet Noun

 


Repost 0
Published by Seshet Noun - dans SENTES INTERIEURES
commenter cet article
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 17:10


Je sais le chaos des rêves désenchantés,
Je sais l'immobilisme et la morosité,
Les nuits blanches et les jours noirs
Assise sur les rives du désespoir...

Et je souris, comme pour y croire,
Mais derrière ce masque dérisoire,
Je sombre dans l'obscurité,
Ombre poisseuse de mes illusions nées,

Mes rêves déchus, mon âme perdue,

Ombre hideuse de mes illusions nues.

 

 

© Seshet Noun


Poème répondant à l'Apathie de Bélisaire

Repost 0
Published by Seshet Noun - dans SENTES INTERIEURES
commenter cet article

Chaos D'écritures

  • : Chaos d'écritures
  • Chaos d'écritures
  • : "Ici commence le temps de l'anarchie universelle, de la liberté ; l'état naturel de la nature, le temps antérieur au monde." (Novalis) Née du chaos primordial de la création, dans un océan d'écriture, je laisse des traces d'encre, des mots, des lignes chaotiques sur tout ce que je touche... En éternelle dilettante ! ©Seshet Noun Tous droits réservés.
  • Contact