Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 19:29

Laisser passer les jours,

Laisser passer les rêves,

Laisser passer l'Amour,

Laisser s'éteindre les braises...

 

En attendant, rien ne m'apaise et j'en crève.

 

Seshet

15/06/2017

Repost 0
Published by Seshet Noun - dans ELLE BRISEE
commenter cet article
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 13:16

Marcher sous le soleil

Après la pluie

Humidité de l’air

Parfum d'humus

Zones de boue

Mes pas glissent sensiblement

 

Miroitements entre les feuillages

Le soleil darde pour sécher le sol

Pour sécher mes larmes

 

Marcher d’un pas vif et sportif

Marcher pour transpirer

Marcher pour t’effacer

Marcher pour m’oublier

Marcher, marcher, marcher vite

 

Marcher sans m’arrêter

Me vider de toute pensée

Marcher jusqu’à dissoudre la douleur

Le soleil  et la musique

Pour réchauffer mon coeur

Cruellement refroidi

 

Dans mes oreilles et dans mon corps

Le son de l’Afrobeat

Balance sa ligne de survie

 

Marcher d’un pas vif et sportif

Marcher pour transpirer

Marcher pour t’effacer

Marcher pour m’oublier

Marcher au rythme de la vie

 

Les rayons du soleil plus intenses

L’ombre rafraîchissante des arbres

L’eau du bassin d’un vert épais

Comme un koicha

Les oiseaux calmes et paisibles

Les promeneurs

 

Et moi

Seule

Accrochée au rythme de mes pas

 

 

 

 

 

Seshet Noun

14-06-2017

 

 

Repost 0
Published by Seshet Noun - dans ELLE BRISEE
commenter cet article
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 22:12

Ici, sur ces îles, tout semble si facile.
Ma raison emportée par la brise,
Plus de pensées coupables.

L'aventure m'électrise.
Vous semblez si fort et moi si fragile,
Vous succomber est inévitable...

Repost 0
Published by Seshet Noun - dans JARDIN DES SENS
commenter cet article
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 13:47

 

Mes larmes amères par millions

Remplissent une mer de douleur.

Dans l'agonie d'un soir vermillon,

Je tombe et te succombe, Persifleur.

Je dépose mon corps sur ta langue fourchue

Comme des épines sans rose.

Tu as transpercé mes ailes, déchue

Le mal me nécrose...

 

 

 

 

 

 

Seshet

le 04/10/2016

(Clin d'oeil à qui sait)

 

Repost 0
Published by Seshet Noun - dans ELLE BRISEE
commenter cet article
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 11:46

 

Tel un soleil d’hiver

Qui brille dans un ciel gris clair

J’effleure ta peau de mes baisers

Sans jamais parvenir à te réchauffer

 

Tel un soleil d’hiver

Me couchant dans la mer

Je brûle et me consume dans les vagues

Devant tes yeux qui divaguent

 

Tel un soleil d’hiver

De mes rayons je t’étreins

Puis dans l’ombre de tes chimères

Doucement je sombre et m’éteins

 

 

Seshet

Repost 0
Published by Seshet Noun - dans SENTES INTERIEURES
commenter cet article
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 08:28

 

Ne pas baisser les yeux

Et se laisser ravir

Par la force du désir

Et brûler de mille feux…

 

Vivre ses émotions,

Blessures et passions.

Vivre ses sentiments,

C’est vivre, tout simplement !

 

 

 

Seshet

Repost 0
Published by Seshet Noun - dans JARDIN DES SENS
commenter cet article
18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 00:01

 

 
les jours passent
le temps nous tire vers la fin
chaque jour comme un répit
chaque jour comme une promesse
 
                                                                 Rose rougeSeshet
le 07/04/2002     
Repost 0
Published by Seshet Noun - dans CHEMINS DU TEMPS
commenter cet article
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 11:23

La-fabuleuse-cuisine-de-la-route-des-epices.gif LA NOIX DE MUSCADE DE GRENADE,
LE CURCUMA DU SUD DE L'INDE
ET LE CUMIN DU MAROC SE SONT DONNÉS
RENDEZ-VOUS DANS CE LIVRE.
LE GINGEMBRE LES A REJOINTS EN BATEAU
DEPUIS SHANGHAI ET L'ÎLE DE LA RÉUNION
A DÉLÉGUÉ SA MEILLEURE VANILLE...
LA FÊTE DES SAVEURS ET COULEURS PEUT
COMMENCER AVEC DES RECETTES BIEN SÛR,
MAIS AUSSI DES HISTOIRES À RACONTER
POUR QUE LE VOYAGE SOIT TOTAL...


 

Ceci est plus qu'un livre de recettes, c'est un voyage, haut en saveurs, autour du monde, sur la route des épices. Mais c'est également un album jeunesse, très joliment illustré, riche de couleurs. Anecdotes et traditions culinaires ponctuent l'ouvrage de leurs saveurs épicées.


Il serait vraiment dommage de laisser ce livre uniquement entre les mains de nos enfants!

 

"L'imagination et le mélange des cultures sont désormais des épices dont on ne peut plus se passer !"... Quant à moi, je ne peux plus me passer de cette "fabuleuse cuisine de la route des épices"!

Repost 0
Published by Seshet Noun - dans chaos de lectures
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 13:20

R.-V.-avec-L-art-de-la-Chine.jpgDepuis le XVIIIe siècle et la mode des «chinoiseries», l'intérêt que les Occidentaux portent à l'art de la Chine ne s'est jamais démenti. C'est pourtant un art méconnu, dont les sources remontent à plus de cinq mille ans, et dont l'héritage est considérable.

Loin de l'imagerie traditionnelle et des clichés occidentaux, cet ouvrage nous fait découvrir les richesses d'un art et d'une civilisation majeurs. Des arts funéraires révélés par les découvertes de l'archéologie aux arts sacrés, Christine Kontler, sinologue de renom, rend compte à la fois de la continuité historique et de la singularité exemplaire des arts d'un monde où tout est quête d'esthétique et d'harmonie. Dans cet ouvrage richement illustré, synthétique et précis, elle nous invite notamment à découvrir l'art de la porcelaine et des laques, ou encore le cérémonial attaché à l'écriture. Évoquant l'art du paysage et le feng shui (l'art des sites et de la géomancie), elle nous montre l'importance de ce qu'il convient d'appeler les arts de la vie et nous permet de mieux comprendre toutes les facettes d'une civilisation fascinante.

 

Voici un ouvrage didactique, particulièrement clair et bien organisé, pour une première approche de l'histoire des arts chinois. Il commence par une courte présentation de la civilisation et de la géographie chinoises, puis est structuré autour de trois thèmes :

 

- l'archéologie et les arts funéraires sont ordonnés en quatre périodes historiques du Néolithique à la dynastie des Han en passant par celles des Shang et des Zhou ;

 

- les arts sacrés sont divisés en trois chapitres qui traitent de l'art bouddhiste, puis des sanctuaires rupestres et des monastères, et enfin de l'art taoïste ;

 

- les arts de la vie évoquent, en trois chapitres, la représentation du monde par l'art du jardin et la peinture de paysage, puis l'art de l'écriture et de la gravure, et enfin à l'aménagement du studio du lettré et les arts décoratifs.

 

Pour conclure, l'auteur nous entretient brièvement sur les liens historiques entre la Chine et l'Europe.

 

Le propos, très pédagogique, exprimé dans un langage simple et relativement concis, est enrichi par une iconographie abondante et pertinente : photos d'oeuvres et objets variés mais aussi schémas, tableaux, cartes, frise chronologique (malheureusement cette dernière n'est pas très claire, c'est là le principal défaut de cet ouvrage)... Dans le glossaire, les noms, mots et expressions d'origines religieuse et symbolique sont définis de manière explicite.

 

Idéal pour une première exploration de la civilisation chinoise par ses arts, cet ouvrage est abordable dès l'adolescence grâce à sa clarté et à son aspect synthétique.

Repost 0
Published by Seshet Noun - dans chaos de lectures
commenter cet article
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 19:34

Le Tao de Pooh de Benjamin HoffWinnie the Pooh, c'est le célèbre Winnie l'Ourson, cet adorable petit ours qui vagabonde ici et là en posant des questions idiotes et traverse toutes sortes d'aventures sans jamais perdre ce bonheur naïf qui est le sien.
C'est donc en compagnie de Winnie, avec ses amis de toujours, Bourriquet qui se tourmente, Porcinet qui hésite, Coco Lapin qui calcule et Maître Hibou qui pontifie, que le lecteur trouve son chemin à travers les principes du taoïsme. Car les sages sont des Enfants-Qui-Savent. Qui savent quoi ? Lisez ce livre et vous le saurrez. Et peut-être votre vie en sera-t-elle changée.
En chacun de nous sommeillent un Maître Hibou, un Coco Lapin, un Bourriquet, et un Pooh. Si nous étions malins, nous choisirions la Voie de Pooh. Comme venant de loin, elle nous interpelle, réveillant en nous l'esprit de l'enfant. Elle est peut-être parfois difficile à entendre, mais elle est importante, parce que sans elle nous ne parviendrions jamais à trouver notre chemin à travers la Forêt.

 

 

Cet étonnant petit livre nous délivre les secrets d'un bonheur simple, celui de Winnie the Pooh (Winnie l'ouson, en France) qui, sans le savoir, applique, et même incarne ici, les principes du taoïsme. Illustré d'exemples clairs et compréhensibles par tout un chacun, grâce aux interventions du candide et toujours joyeux petit ourson qui pose des questions apparemment idiotes à l'auteur, cet ouvrage nous propose une voie toute en simplicité pour découvrir les principes du taoïsme.

 

Les dialogues entre Pooh et l'auteur sont drôles, légers... savoureux comme du bon miel ! Je vous défie de ne pas sourire en les parcourant. D'ailleurs, voici comment commence l'avant-propos :

 

"Qu'est-ce que tu es en train d'écrire ?" demanda Pooh, grimpant sur ma table de travail.
"Le Tao de Pooh", répondis-je.
"Le comment de Pooh ?" s'exclama-t-il, faisant une trace sur un des mots que je venais d'écrire.
"Le Tao de Pooh", répétai-je en repoussant sa patte avec mon stylo.
"Cela ressemble plus au Oh ! de Pooh", dit Pooh, frictionnant sa patte.
"Eh bien, ça ne l'est pas", répondis-je avec humeur.
"Et de quoi est-ce que cela parle ?" demanda Pooh en se penchant en avant et en faisant à nouveau une traînée sur un autre mot.
"Cela parle de comment rester serein et garder son calme en toute circonstance !" hurlai-je.
"L'as-tu lu ?" demanda Pooh.

 

Décidément, cet ourson est plein de sagesse...

 

Il a déjà compris, mais sans jamais le formuler ou l'analyser, la clé de la sagesse taoïste. Pooh ne calcule pas, n'hésite pas, ne se tourmente pas... Bref, il ne se prend pas la tête, il EST tout simplement, tout naturellement, intuitivement. 

 

Pooh est incapable de nous expliquer ce qu'est le Bloc de Bois Brut avec des mots, simplement parce qu'il est cela. Telle est la nature du Bloc de Bois Brut.

 

(Voici également un extrait pour vous aider à comprendre d'où vient cette expression de Bloc de Bois Brut, "P'o" - quelle coïncidence! - en chinois : Ainsi, à partir des termes "arbre croissant en fourré" ou "bois non coupé", on a forgé le sens de "choses dans leur état naturel" - c'est ce que signifie, dans les versions occidentales des textes taoïstes, la traduction "Bloc de Bois Brut".)

 

Vous l'aurez compris, en compagnie de Pooh, le taoïsme c'est enfantin ! Mais attention, l'auteur s'adresse bien à un public adulte (également tout à fait à la portée d'un adolescent).

 

Un excellent petit livre pour aborder, en toute simplicité et avec facilité, les notions essentielles du taoïsme. Je vous le conseille chaleureusement.

 

Une ancienne maxime taoïste dit : "Un voyage de mille lieues commence par un seul pas", ce modeste livre constitue un joyeux premier pas pour qui veut bien suivre la Voie de Pooh !

Repost 0
Published by Seshet Noun - dans chaos de lectures
commenter cet article

Chaos D'écritures

  • : Chaos d'écritures
  • Chaos d'écritures
  • : "Ici commence le temps de l'anarchie universelle, de la liberté ; l'état naturel de la nature, le temps antérieur au monde." (Novalis) Née du chaos primordial de la création, dans un océan d'écriture, je laisse des traces d'encre, des mots, des lignes chaotiques sur tout ce que je touche... En éternelle dilettante ! ©Seshet Noun Tous droits réservés.
  • Contact